• Mathilde Boileau

ÇA ROULE !

Mis à jour : janv. 31


Minou et moi, à Sion-sur-l'Océan, après une jolie balade ressourçante. ©polochon

Vous avez pu découvrir sur mon compte Instagram l’apparition d’un nouveau membre dans la famille : Jean-Minou, mon nouveau bijou de la route.


Mon Minou, pour les intimes, est une belle réalisation de l’entreprise My Kit Van, basée aux Sorinières. Ils font un superbe travail, et l'aménagement est garanti 24 mois.

mon nouvel amour à 4 roues

Pourquoi un Jean-Minou ?

Ça fait des mois que je me dis que j’ai très envie de m’acheter un camping-car. Au prix des vans en ce moment, j’ai plutôt l’impression d’avoir investi dans un appartement plutôt que dans un van. Car soyons clairs, les prix sont complètement délirants. Je n’ai pourtant pas su résister...


Je vous avoue que je culpabilise encore un peu, quelques jours après mon achat. L’ensemble me coûte 51 000 euros TTC. 51 000 €. Une petite fortune. Mais, je vous rassure, il a le chauffage ! Et je peux aussi brancher mon ordinateur. Un vrai appartement, avec les sanitaires dans la nature.


La loi de l'offre et la demande

La vie est clémente avec moi depuis quelques temps. En décembre 2020, j’ai vendu la maison où j’ai habité quelques années à Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Je l'avais achetée puis fait rénover, et pour mon plus grand bonheur, les prix de l’immobilier ont flambé. L’estimation de la maison s’est envolée. J’ai pu, dès lors, m’acheter la petite merveille sur roues.


C’est incroyable. Je suis touchée de pouvoir réaliser un rêve si important à mon âge.

Lorsque l’idée du van m’est revenue en tête en décembre 2020, j’avais une bonne raison pour investir : enregistrer les gens du podcast[1] dans le van, si je ne peux pas les enregistrer chez eux. Ça me permettait de les balader, de les emmener en pleine cambrousse…


Bon, maintenant que mon Minou est dans le jardin, je me rends compte que cette raison était un prétexte. Enfin, peut-être qu’effectivement ça va servir pour le podcast, mais j’avais surtout besoin de justifier mon achat de manière plus rationnelle. Et comme ce podcast est un projet à portée professionnelle, je me disais que c’était un achat tout à fait légitime. Bref, j’avais très très envie de l’acheter.


Aujourd’hui, alors que le gouvernement parle d’un nouveau confinement, je ressens pourtant l’appel d’une petite aventure routière.


On the road baby !

Zéééé partyyyyy

Rouler m’a toujours donné une impression très particulière. Le mouvement, la route, la musique ça me plaît. Il parait qu’on est dans un état hypnotique quand on roule. J’ai hâte de (re)(re)(re)tester ça.


J'ai une chance extraordinaire de pouvoir vivre ça. Acheter un van, partir à l’aventure, avoir du temps pour écrire, lire, penser. Franchement quand je pense à moi il y a quelques années et aujourd’hui, je me remercie d’avoir changé. Je me remercie d’avoir osé bouger. C’est tellement dur de renoncer à ce qu’on a, même si ça ne nous convient pas.


À l’époque, quelques personnes m’avaient demandé : « tu n’as pas peur de regretter de quitter ton travail, ta vie ? » J’avais peur. Très peur. J’ai mis des mois à prendre la décision de quitter mon activité professionnelle. J’ai mis des mois à retrouver des repères. Cependant, pas une seule seconde je n'ai regretté ma vie d’avant. Pas une seule fois j’ai eu envie de revenir à ce que j’avais avant, à qui j’étais avant.

Maintenant, je me sens chanceuse, heureuse. Je suis à l’aise dans mes baskets. J’ai pansé mes blessures ces derniers mois. Je suis prête pour une nouvelle aventure.


ça va swinguer Omar !

Je souhaite que l’année 2021 soit l’année de l’affirmation pour moi. Redécouvrir le plaisir et la détente. Je me rends compte que pendant toutes ces années sous stress, j’ai oublié comment me détendre. Encore aujourd’hui, je cherche comment éviter l’anxiolytique en cas d’insomnie. Je pense pourtant fermement qu'on n'est pas venu sur terre pour souffrir. On nous a transmis des schémas pourris qui nous rendent malheureux. À nous de les déconstruire. À nous de trouver notre équilibre avec notre propre modèle.


C’est promis les touristes, je continue de vous emmener avec moi dans ma pas-si-folle aventure. Je continue de vous communiquer mes choix du cœur, mes envies, mes rêves, mes doutes. Je continue de vous emmener avec moi parce que je me dis que si ça me fait du bien, j’espère que ça peut vous faire du bien à vous aussi.


Prenez soin de vous,


Des bisous <3

[1] Vous vous rappelez, je suis sur le coup de la création d’un podcast, article juste ici ici ici.




103 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • White Instagram Icon
  • YouTube - Cercle blanc
About Me
Newsletter

J'ai décidé de partir faire le tour de moi-même et je vous amène avec moi dans ma folle aventure. 

Ecrivez-moi

  • White Facebook Icon
  • YouTube - Cercle blanc

© 2018 by Mathilde Boileau. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now